À propos

Posez-vous les questions suivantes :

  • Aimez-vous travailler à l’extérieur?
  • Êtes-vous en bonne forme physique et aimez-vous beaucoup l’exercice?
  • Pourriez-vous travailler en hauteur?
  • Aimez-vous travailler de vos mains?
  • Êtes-vous à l'aise quand il fait chaud?

Alors, vous pourriez devenir couvreur ou poseur de bardeaux!

Les couvreurs installent, réparent ou remplacent les toits plats et les bardeaux, les bardeaux de fente et les autres tuiles sur les toits en pente.

Les poseurs de bardeaux installent et remplacent les bardeaux, les tuiles et les recouvrements similaires sur les toits en pente.

Les couvreurs/poseurs de bardeaux peuvent aussi imperméabiliser les fondations, les sous-sols et les terrasses.

À titre de couvreur ou poseur de bardeaux, vous travaillerez pour des entrepreneurs en toiture, des entrepreneurs généraux qui effectuent des travaux de construction ou des réparations ou encore à votre compte.

Tâches

À titre de couvreur/poseur de bardeaux, voici les éléments qui peuvent entrer dans vos fonctions :

  • installation, réparation ou remplacement de systèmes de toits à l’aide de matériaux comme l’asphalte et le gravier
  • installation, réparation ou remplacement de bardeaux et autres tuiles de revêtement
  • application d’enduits hydrofuges sur les surfaces de béton
  • installation et réparation de toits en métal à l’aide d’outils manuels et électriques
  • montage d’échafaudages pour donner un accès sécuritaire aux toits
  • estimation du coût des matériaux nécessaires

Conditions de travail

La semaine normale de travail pour les couvreurs et poseurs de bardeaux compte 40 heures (huit heures par jour, cinq jours par semaine). Comme pour de nombreux emplois dans la construction, il y a des périodes de pointe qui exigent de faire des heures supplémentaires. Le nombre d’heures supplémentaires que vous aurez à faire dépendra de votre secteur d’activités et de la région dans laquelle vous travaillez. Il variera aussi d’un contrat à l’autre.

La majorité des couvreurs et poseurs de bardeaux travaillent de façon régulière tout au long de l’année parce qu’il faut remplacer les systèmes de toits aux 15 ou 20 ans.

À titre de couvreur/poseur de bardeaux, vous travaillerez principalement à l’extérieur et avec une équipe de professionnels de la construction. Le travail peut être physiquement exigeant – vous aurez peut-être à soulever des matériaux lourds et il peut faire très chaud sur les toits en été.

Comme pour toutes les carrières dans le secteur de la construction, la sécurité est la priorité absolue. Les couvreurs et poseurs de bardeaux sont formés pour travailler en toute sécurité et portent un équipement spécial, comme un harnais de sécurité, pour se protéger des blessures.

Formation et reconnaissance professionnelle

Apprentissage
L’apprentissage peut constituer une porte d’entrée dans le secteur de la construction. Ce genre de programme comporte une formation en classe ainsi qu’une formation en cours d’emploi sous la supervision d’un couvreur/poseur de bardeaux certifié, que l’on appelle compagnon.

Dans le cadre d’un apprentissage, vous gagnez un salaire horaire tout en apprenant sur le chantier. Au début, votre salaire représente environ 65 % de celui d'un compagnon, puis il augmente continuellement pour atteindre le taux complet.

S’inscrire à un programme d’apprentissage
Les exigences liées aux programmes d’apprentissage pour le métier de couvreur/poseur de bardeaux varient d’un endroit à l’autre au Canada. Dans la plupart des provinces et des territoires, il faut avoir terminé le secondaire III (9eannée) ou l’équivalent.

Certaines provinces et certains territoires offrent des programmes d’apprentissage au secondaire qui permettent aux élèves de se préparer au métier de couvreur/poseur de bardeaux.

Pour de plus amples renseignements, consultez la section apprentissage.

Durée du programme
Les apprentissages pour devenir couvreur/poseur de bardeaux varient selon l’endroit au Canada. Ils comprennent généralement quatre périodes de 12 mois, dont une formation en cours d’emploi d’au moins 5 860 heures, trois blocs de six semaines de formation technique et un examen final pour l’obtention du certificat.

Une expérience professionnelle connexe ou l’achèvement d’un programme en couverture dans un collège ou un institut de technologie permet de réduire les exigences de durée pour l’apprentissage.

Certification
Le certificat de couvreur/poseur de bardeaux est obligatoire en Colombie-Britannique et au Québec. On le propose, sans l'exiger, en Alberta, à l’Île-du-Prince-Édouard, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, à Terre-Neuve-et-Labrador, dans les Territoires du Nord-Ouest, en Nouvelle-Écosse, en Saskatchewan et au Yukon. Dans les provinces et les territoires où l’on ne délivre pas de certificat, vous pouvez peut-être étudier dans le cadre d’un apprentissage par l’entremise de votre section locale d’un syndicat. Même là où le certificat est facultatif, il est toujours recommandé. Le certificat indique aux employeurs et aux autres travailleurs que vous êtes un professionnel qualifié. Il vous aide aussi à trouver du travail.

Pour être certifié, vous devez généralement terminer un programme d’apprentissage de quatre ans. Vous recevez un certificat de compagnon une fois que vous avez réussi la formation en cours d’emploi, la formation technique et les examens exigés par le programme.

Dans certaines provinces et certains territoires, vous êtes peut-être déjà admissible à un certificat si vous avez plus de trois ans d’expérience pratique et réussi certains cours de couverture donnés au secondaire, au collégial ou dans l’industrie.

À titre de couvreur/poseur de bardeaux certifié, vous pouvez vous présenter à l’examen interprovincial normalisé en vue d’obtenir le Sceau rouge. Grâce au Sceau rouge, vous pouvez travailler à titre de couvreur/couvreuse partout au Canada.

Vous devez suivre les dernières nouveautés de la technologie en lisant et en discutant avec d’autres couvreurs et poseurs de bardeaux afin de tenir vos compétences à jour.

Régions qui rechercheront des travailleurs

Découvrez les possibilités d’emploi associées à ce métier dans votre province au cours des dix prochaines années. Cliquez sur la boîte Possibilités d’emploi située dans le coin supérieur droit.

Salaire

L’échelle salariale mentionnée représente une moyenne nationale et comprend tous les niveaux d’expérience, de l’apprenti de première année au compagnon très expérimenté. Le salaire varie selon le contrat, l'entreprise, le lieu et la convention collective, le cas échéant, ainsi qu’en fonction de la conjoncture économique locale et nationale. Les heures supplémentaires ne sont pas incluses.
Salary Gradient
$21 000Salary Range Arrow$62 000