MERVEILLEUSES FEMMES DU CANADA, si vous n’avez jamais envisagé de faire carrière dans les métiers spécialisés, il est temps de foncer!

Misez sur les métiers spécialisés si vous êtes à la recherche d’une carrière (ou d’une deuxième carrière) durable (finis les emplois sans avenir), qui offre un bon salaire (finis les soucis financiers même si on mène trois emplois de front), qui procure un sentiment d’accomplissement et de fierté (« J’ai bâti ça! »). Et si vous tombiez en amour avec un métier! Vous pourriez même en arriver à créer votre propre entreprise de construction, comme Ani Bogovic et Karma Hunter. Découvrez leur cheminement de carrière.

Un nombre croissant de femmes font carrière dans les métiers spécialisés et y connaissent le succès grâce à des organismes et à des programmes destinés aux femmes.

« Contrairement aux femmes à faible revenu de la plupart des autres pays de l’OCDE, les Canadiennes à faible revenu font face à un plus grand écart salarial par rapport aux travailleurs masculins. On pourrait réduire cet écart en attirant plus de femmes dans les métiers spécialisés. »
Marcia Smith, vice-présidente principale, Durabilité et Affaires externes, Teck Resources Ltd.

Oubliez les perceptions sexistes des carrières et poursuivez votre passion

Des études internationales démontrent que les femmes grandissent avec une personne d’influence, comme un enseignant ou une enseignante, un conseiller ou une conseillère en orientation ou un parent, qui les dirige vers une carrière « traditionnelle » fondée sur le sexe. Vous n’en êtes peut-être pas consciente.

Mais pensez-y bien… Pourquoi les métiers de l’industrie de la construction seraient-ils « non traditionnels » pour les femmes? Une femme peut utiliser les mêmes outils électriques et faire fonctionner les mêmes machines que les hommes. Plusieurs femmes aiment effectuer des travaux de construction et tirent une grande satisfaction d’un travail manuel, comme plusieurs hommes. Alors pourquoi devriez-vous renoncer à une carrière passionnante qui correspond à vos aptitudes et à vos capacités, peu importe les perceptions traditionnelles concernant cette carrière?

Les études menées par ConstruForce Canada indiquent que le manque d’information de base constitue l’une des principales raisons pour lesquelles les métiers spécialisés n’attirent pas un plus grand nombre de femmes. On est là pour changer ça.

SAVIEZ-VOUS QUE…
L’analyse documentaire du rapport intitulé État de la situation des femmes dans la construction au Canada démontre à plusieurs reprises que les étudiantes du secondaire estiment qu’elles n’ont ni l’intelligence, ni la compétence pour faire carrière dans les sciences, dans les métiers ou dans des domaines technologiques.

Une carrière dans les métiers spécialisés vous convient-elle?

Il ne faut pas se conter de peurs. Exercer un métier spécialisé est un travail difficile. Lisez ce qui suit si vous aimez relever un défi et souhaiter mener une carrière intéressante, pas seulement avoir un emploi.

Vous devez faire votre part du travail. Il faut donc écouter, apprendre et exécuter les tâches requises. Vous serez alors respecté et traité de façon juste. Vous devez être motivée et déterminée et avoir confiance en vous. Il faut également faire preuve de souplesse et pouvoir s’adapter facilement. Plus important encore, vous devez être passionnée par votre travail. Si c’est le cas, il n’y a pas de limites à ce que vous pouvez faire ou accomplir!

SAVIEZ-VOUS QUE…
L’entreprise Moxie Trades dessine et commercialise une gamme complète de vêtements pour les travailleuses de la construction. Marissa McTasney a lancé son entreprise lorsqu’elle a décidé de faire carrière dans la construction et de troquer ses talons hauts pour des bottes de travailleurs. C’est alors qu’est apparue « la botte rose de la travailleuse ». Découvrez son parcours sur le site Web Moxietrades.com. L’entreprise a tout un logo!

Prochaines étapes

Consultez le Chercheur de carrières pour découvrir la cinquantaine de métiers et de professions offertes dans l’industrie de la construction. N’hésitez pas à indiquer vos préférences pour obtenir une recherche ciblée. Ainsi, vous pouvez préciser que vous souhaitez ou non travailler près de chez vous ou dans un centre urbain plutôt que dans une région éloignée, surtout si vous avez des enfants.

Renseignez-vous sur les merveilleux organismes et programmes qui sont conçus précisément pour aider les femmes à se lancer dans un métier et à réussir. Regardez les vidéos présentées sur cette page pour entendre des participantes raconter leur expérience.

Si vous êtes une femme autochtone, consultez la section intitulée Possibilités offertes aux Autochtones. Vous y trouverez des vidéos stimulantes sur d’autres femmes autochtones et sur des programmes destinés aux Autochtones.

Consultez la section intitulée Comment démarrer pour vous renseigner sur l’apprentissage et la formation en général.

Consultez également le tableau Pinterest Women in Construction (en anglais seulement) pour obtenir plus de renseignements et découvrir de nouvelles ressources.

ET N'OUBLIEZ JAMAIS QUE...
La meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer soi-même.* Vous pouvez réussir!
* citation attribuée à Peter Drucker

Vidéos

Pionnière canadienne: JudyLynn Archer
JudyLynn Archer, leader visionnaire chez Women Building Futures, plaide pour que les femmes se joignent aux métiers spécialisés au Canada.
‎Femmes de métier
Sherry Holmes explique comment les femmes peuvent s’imposer dans les métiers.
Des femmes de métier
Des femmes de métier expliquent les avantages du travail dans le secteur de la construction. (en anglais seulement)
Possibilités offertes dans la construction
Des dirigeants de l’industrie décrivent les possibilités de carrière offertes dans la construction. (en anglais seulement)
Beverly Fagan, apprentie
L’apprentie soudeuse Beverly décrit les aspects du métier qu'elle aime ainsi que le chemin parcouru pour devenir compagne, et offre des conseils aux intéressés. (en anglais seulement)
Les programmes d’apprentissage et les emplois non traditionnels pour les femmes
Angelica raconte un peu sa vie et ses rapports avec l’organisme Apprenticeships & Non-Traditional Employment for Women. (en anglais seulement)
Tracy Lewis, tuyauteuse
Tracy a changé radicalement de vie en devenant tuyauteuse. (en anglais seulement)
Jordan Atlin, soudeuse – Women in Trades Training
Jordan nous décrit des femmes de métier et les avantages que son métier lui procure. (en anglais seulement)