CONFRONTATION AVEC LA RÉALITÉ : Il n’y a pas si longtemps, les gens ont commencé à mépriser les métiers spécialisés et à leur préférer « les travailleurs du savoir », définis rapidement comme des personnes détenant un diplôme universitaire. Toutefois, comme le souligne James Rubec sur le site Web de Randstad, « les emplois dans les métiers ont été les premiers ‘emplois du savoir’ dans notre société. Les maçons ont bâti des routes et des édifices, les soudeurs ont bâti des navires et des automobiles et, aujourd’hui, des mécaniciens techniques et des travailleurs spécialisés construisent la future économie du Canada et construiront, au cours des 20 prochaines années, des dépenses en immobilisations de plus de 300 milliards pour le compte des entreprises et des municipalités canadiennes. »

« Si nous ne pouvons pas appeler les emplois dans les métiers spécialisés des ‘emplois du savoir’, nous commettons une erreur », dit-il. « Pour devenir une personne de métier dans certains métiers, comme celui d’électricien, il faut y consacrer 8 000 heures d’apprentissage. Quand on y ajoute trois années en classe, des examens et des certifications, on en arrive à un total de 15 000 heures de formation et d'apprentissage. »

L’université est lune des voies vers une carrière intéressante. La poursuite d’un apprentissage et l’obtention d’un certificat de compétence représentent une voie différente vers une carrière intéressante, mais une voie tout aussi respectable.

Pensez-y…

  • Tout comme l'université, l'apprentissage est une forme d'enseignement postsecondaire qui peut exiger jusqu’à cinq ans de travail.
    • Cependant, contrairement aux étudiants universitaires, les apprentis ont droit à une formation en cours d'emploi rémunérée auprès d’un employeur pendant 80 % de leur apprentissage.
    • Cela vous permet d’acquérir de l’expérience dans votre métier et dans la vraie vie tout en apprenant et en touchant un salaire.
    • Vous connaissez combien de personnes qui peuvent travailler immédiatement dans la profession qu'elles ont choisie tout en poursuivant leurs études et en touchant un salaire convenable en même temps?
  • En tant qu’apprenti rémunéré, vous verrez également votre salaire augmenter chaque année de votre apprentissage.
    • Il n’est donc PAS NÉCESSAIRE d’ajouter un emploi à temps partiel, souvent dans un domaine non lié à votre métier, à votre fardeau scolaire puisque votre apprentissage fait déjà partie de vos études. Vous gagnerez plus d'argent qu'en ayant un emploi à temps partiel traditionnel et vous n'accumulerez pas d'immense dette.
    • En passant, vous aurez amplement de temps pour vos activités sociales parce que vous travaillerez le jour et non le soir. Tout est réglé d’un seul coup.
Âgée de 29 ans, Tabitha Quintal, entreprend sa deuxième année d’apprentissage comme technicienne en instrumentation et son salaire est de 42 $ l'heure. Oui, 42 $ l’heure! Elle gagnera 54 $ l’heure quand elle deviendra une personne de métier.

Et savez-vous que les métiers spécialisés sont des professions dites « durables »? En d’autres mots, ces professions seront toujours recherchées. Il faut toujours construire quelque chose, puis en assurer l'entretien pour maintenir la croissance économique et répondre aux besoins d’une population croissante. Visitez L’avenir de la construction.
 
Lorsque vous exercez un métier spécialisé, l'expérience et des cours de perfectionnement peuvent vous faire profiter d'un avancement professionnel dans les domaines de la surveillance, de la gestion, de la santé et de la sécurité, de la formation et de l'enseignement, du génie et des sciences, de l'administration et même de l'entrepreneuriat.

La poursuite d’un apprentissage pour devenir un travailleur qualifié est non seulement une voie respectable vers une carrière intéressante, mais une voie gagnante vers une carrière enrichissante, bien rémunérée et offrant un brillant avenir.

Consultez cette carte pour connaître les métiers recherchés maintenant et au cours des dix prochaines années dans votre province et partout au Canada.

Voir tous les mythes.